Les couleurs de l’aura : une signification particulière ?

L’aura est un halo de lumière qui entoure le corps ou la tête d’une personne selon un concept ésotérique. Une personne a sept couches d’aura, et la première révèle le corps éthérique. Elle change de couleur en fonction de son champ d’énergie ou de sa force vitale. Comment ça marche ?

Comment voir l’aura ?

Pour observer le corps éthérique, il faut poser les mains à plat sur une feuille blanche et l’observer intensément, en empêchant le cerveau de faire le point avec les yeux, à un point que le contour en devient flou. C’est ce contour flou qui représente l’énergie lumineuse de chacun, et change de couleur selon le cas. Pour visualiser l’atmosphère d’une personne, il faut faire un exercice de respiration profond pour se libérer du stress, et permettre aux sens extrasensoriels de se propager. Ensuite, il faut se tourner vers la personne et fixer un point à sa proximité. Rapidement, une émanation se développera autour de la personne. C’est la couleur de l’aura. Il exprime sa personnalité, son état d’être.

La signification des couleurs chaudes

Les couleurs de l’aura chaudes révèlent la force et la puissance qui peut être aussi bien positif que négatif. Le rouge traduit l’énergie, la chaleur et la vitalité. Tout comme il peut exprimer la révolte, la colère et la haine suivant son intensité. Associé au brun, il indique la crainte et le doute aigu. Mais il peut aussi signifier le désir et la passion quand il est clair avec des reflets jaunes. L’orange est assez proche du rouge mais l’énergie qu’il dégage est plutôt symbole d’égocentrisme. Un jaune éclatant symbolise une activité intellectuelle intense et la spiritualité. Mais vire à la ruse, à l’égoïsme et à l’avidité quand il est sale ou boueux.

La signification des couleurs froides

Les couleurs de l’aura froide symbolisent la stabilité et l’assurance. Le vert traduit l’équilibre et la guérison. Mais suivant le cas, le vert peut prendre un aspect négatif et exprimerait un égoïsme profond, l’avidité, voire la tromperie et la jalousie. Le bleu exprime traditionnellement l’intuition. S’il est profond, il révèle un caractère religieux chez la personne. Par contre, avec des reflets noir ou brun, il laisse place à une spiritualité sombre. Le violet indique une bonne vitalité. Il implique la compassion et la compréhension. C’est d’ailleurs la couleur de la royauté car il est noble et pur. Pour le blanc qui combine les couleurs existantes, il est synonyme d’intégration parfaite et de l’union.